Dix-huit coureurs de l’As22 au marathon de Paris

Marathon Paris2015_redimensionnerDix-huit coureurs de la section jogging de l’AS22 Merdrignac ont participé à la dernière édition du marathon de Paris. « C’est l’ambition ultime de tout coureur à pied que de participer au moins une fois à une telle compétition. Nombre d’entre eux n’étaient pas à leur première tentative. Mais cela reste tout de même un beau défi à relever au regard des qualités physiques qu’il faut développer pour être prêt le jour J », indique Jean–Michel Dauvin, entraîneur de la section. La préparation de ce marathon s’est déroulée en trois phases et a duré 12 semaines. Une première phase de développement général axé sur le travail de la vitesse. Une deuxième phase appelée développement spécifique où l’on apprend à mémoriser son allure marathon afin de permettre au muscle d’être le plus efficace possible. La dernière phase consiste à diminuer progressivement le volume afin d’être affuté le jour J. La préparation d’un marathon suppose un investissement en temps et en énergie de la part du coureur. L’accompagnement de la famille est vital pour se présenter le jour J dans les meilleures conditions. Pour le marathon de Paris les accompagnateurs étaient au nombre de 22. « Le jour J est arrivé enfin et nous étions impatients de vérifier que toutes les situations mises en œuvre lors des séances d’entraînement allaient nous permettre de terminer cette course. L’improvisation n’a pas de place. On doit méticuleusement préparer son matériel, son alimentation et ses accessoires. On s’est rassemblé avant le départ et chaque groupe s’est dirigé vers son sas de départ en fonction de son objectif temps. La course est lancée. On se ménage sur les premiers kilomètres afin de basculer au semi-marathon avec le maximum d’énergie. Les consignes ont été respectées et chacun a pu terminer au gré de ses sensations du jour. Pour certains d’entre nous, la fin de course fut difficile du fait des crampes qui sont apparues à partir du trentième kilomètre. Ils ont tout donné et ont pu rallier la ligne d’arrivée. Nous n’avons eu à déplorer qu’un seul abandon. Des résultats positifs au regard des objectifs et des sensations du jour. La plupart d’entre nous avons couru en groupe et c’était un atout indéniable sur le plan mental ». Dans les prochaines semaines, le groupe participera aux trails d’Erquy, de Guerlédan et du Golfe du Morbihan et en 2016 au marathon de Barcelone. Les coureurs de Merdrignac ont mis entre 3 h 21 et 4 h 04.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>